Transformation de la Direction Financière au service de la performance durable

Transformation de la Direction Financière au service de la performance durable

Le 10 avril, nous avons eu le plaisir de recevoir Laurence Barrère, Directrice Finance Durable du groupe Kering et Charles Arthur Lemaire, Manager ESG Normes & Process dans le cadre de notre conférence « Directions financières, de la mesure d’impact au pilotage d’une performance globale durable ». Nos grands témoins ont su démontrer l’importance de la montée en compétence des fonctions financières pour répondre aux objectifs de durabilité d’une entreprise.

Les compétences de la finance au service de la RSE

Dès juillet 2022, le groupe Kering a souhaité encourager l’interdépendance entre la finance et la RSE grâce à la création d’une Direction Finance Durable.

Si ces deux mondes se côtoyaient occasionnellement, les nouvelles réglementations en matière de développement durable, à l’instar de la CSRD, inversent la tendance et incitent à mettre fin au fonctionnement en silos qui prédominait jusqu’alors. Bénéficiant d’un rattachement direct à la Direction du Développement Durable et d’un rattachement fonctionnel à la Direction Financière, la Direction Finance Durable joue un rôle « d’incubateur » à travers le groupe et l’ensemble de ses maisons et a, depuis sa création, pour objectif d’intégrer les critères ESG aux processus de gestion et de décision. Cette stratégie de conduite du changement se décline grâce à une communauté de correspondants dans les différentes Maisons et Business Units.

Au cœur de la planification financière de la transition énergétique et de la décarbonation des activités du groupe, la Direction de la Finance Durable garantit également la conformité aux nouvelles exigences réglementaires en matière de reporting de durabilité.

Une direction au service de la transformation du modèle économique

Répondre aux enjeux sociaux et environnementaux nécessite de repenser son modèle d’affaires et les pratiques de chaque métier. La prise en compte de ces enjeux et la mesure de la donnée extra-financière requièrent une stratégie de conduite du changement pour accompagner l’évolution des métiers et de la culture d’entreprise.

Le groupe n’est pas novice sur le sujet de la finance durable, puisque dès 2013 il lance son Compte de Résultat Environnemental (EP&L). Cette méthodologie pionnière, rendue accessible en open source, a pour mission de mesurer l’empreinte environnementale des activités du groupe sur l’ensemble de sa chaîne de valeur, pour ensuite traduire ces indicateurs physiques en indicateurs monétaires. Offrant une analyse approfondie de l’impact des activités des maisons sur les ressources naturelles, l’EP&L est un outil d’aide à la prise de décision précieux pour s’adapter aux évolutions de la chaîne d’approvisionnement.

Une Direction Finance Durable dotée d’une approche 360°

Laurence Barrère souligne l’intérêt d’une Direction Finance Durable dotée de trois piliers :

  • Le climat et la performance environnementale
  • Les normes ESG et la formalisation des process pour assurer la conformité aux régulations (CSRD, taxonomie) et assurer la collaboration entre le développement durable et la finance.
  • La stratégie ESG  pour accompagner les maisons à définir leur trajectoire de décarbonation au regard des KPI liés à leurs activités.

Cette direction joue un rôle crucial de validation et de consolidation de la donnée extra-financière avant sa diffusion auprès des parties prenantes, afin d’en assurer la fiabilité et la précision.

Le vrai défi est de construire un process d’automatisation des données primaires, pour que la RSE et la finance soient intégrées grâce à la définition et la structuration des KPI.

Enfin, pour Laurence Barrère, au-delà des normes de reporting, la CSRD est une opportunité pour accélérer la culture du changement dans l’organisation. La Directrice Finance Durable défend une approche pragmatique des textes afin de se concentrer sur la mesure, puis la réduction de son impact sur les enjeux matériels de l’entreprise identifiés dans la matrice de double matérialité.

LinkedIn
Twitter
Facebook
Retour en haut