conseil Linkedin Birdeo

Recrutement : 8 astuces pour rendre votre profil LinkedIn plus attractif auprès des chasseurs de têtes

C’est une réalité : tous les chasseurs de têtes et recruteurs font leurs recherches de candidats sur LinkedIn et regardent les informations disponibles vous concernant via ce réseau professionnel.
En conséquence c’est le « terrain de chasse » favori de nos consultants, il vous faut donc privilégier ce réseau social et soigner votre vitrine en mettant en ligne votre profil LinkedIn et prendre le temps de l’actualiser régulièrement.

Caroline Renoux l’écrit dans son livre : « Gardez une cohérence entre vos supports écrits (à commencer par votre CV) et votre présence en ligne. »

Ainsi, les candidats en recherche nous posent régulièrement la question : Comment optimiser mon profil pour le rendre plus pertinent et plus attractif ? Quels sont les clés et les outils pour l’améliorer ?

Nos consultants ont tenté d’y répondre !

Suivez nos 8 conseils pour créer ou optimiser votre profil LinkedIn

ainsi vous ne passerez plus inaperçu…

1. Un titre de poste simple, clair et précis !

Bon à savoir – Quand le chasseur de tête effectue une recherche, il utilise, pour une première sélection, des critères de recherche et commence souvent par choisir une fonction et un secteur d’activité.

Le conseil d’Alexandre :
« Privilégiez un titre « classique » car les titres peu communs tels que « Leader passionné et visionnaire » ou « Booster de créativité » ne remonteront pas lors de nos recherches. Ne perdez pas de vue qu’il s’agit de votre identité professionnelle. »

Il est donc recommandé d’écrire un titre professionnel clair et qui décrit soit votre fonction actuelle (si vous n’êtes pas en recherche active par exemple) ou la fonction sur laquelle vous souhaitez évoluer. En complément, vous pouvez y ajouter un sous-titre avec votre secteur d’activité et 2 à 3 mots clés comme par exemple : « Directeur Développement Durable – Luxe et International ».

A noter – Concernant certaines professions, il est pertinent d’ajouter le secteur d’activité ou le cœur d’activité à votre titre de poste. Certaines fonctions, comme celle de Chef de projet, sont utilisées dans plusieurs domaines d’activités ; en voici quelques exemples dans l’environnement ou les énergies renouvelables sur lesquelles il est pertinent d’ajouter votre expertise métier ou le secteur d’activité : « Chef de projet Eolien », « Chef de projet Photovoltaïque », « Chef de projet AMO » etc.

Enfin, si vous êtes en recherche active ou à l’écoute du marché, n’oubliez pas d’activer l’option dans la rubrique Préférences et confidentialité « Faites savoir aux recruteurs que vous êtes à l’écoute de nouvelles opportunités ». Les recruteurs ayant un compte LinkedIn Recruiter sont ainsi informés de votre disponibilité et de votre écoute sur le marché de l’emploi.

2. « L’image alerte et l’écrit persuade »

LinkedIn étant un réseau social professionnel, il est donc préférable d’avoir une photo que ne pas en avoir !

Le conseil de Catherine :
« Etant sur un réseau social, jouez le jeu ! Mettez une photo professionnelle de vous ou à minima une photo en format portrait avec un fond neutre. Évitez les photos de mariage coupées ou les selfies qui sauteront rapidement à un œil aguerri comme le nôtre. Souriez afin de donner envie de travailler avec vous en inspirant dynamisme et confiance. »

LinkedIn offre la possibilité d’ajouter une bannière de couverture. N’hésitez pas à l’utiliser, cela montre que vous y avez réfléchi et que vous y avez investi du temps ! Vous êtes libre de choisir ce que vous voulez mais cela reflétera in fine un peu plus votre personnalité ou celle de votre entreprise.

Le conseil d’Héloïse, Responsable Communication chez Birdeo :
« Pour vous aider dans la création de cette bannière, le site internet de création de visuels Canva.com propose plusieurs modèles dont les dimensions correspondent déjà à celles demandées pour un bon affichage sur LinkedIn : un gain de temps précieux et un outil qui vous aide à libérer votre potentiel créatif. »

3. Le résumé LinkedIn, votre « pitch »

La partie « Infos » (ou « About » sur les profils LinkedIn anglophone) est un élément essentiel de votre profil Linkedin : il s’agit de votre premier pas vers le recruteur, vers nos consultants. C’est le résumé LinkedIn.

C’est au travers de ces quelques lignes que le recruteur se forme une « première impression » de vous.

La première question à se poser est donc : « Qu’est-ce que le recruteur doit retenir de mon profil en lisant ce paragraphe ? »

Pour répondre à cette question, rappelons la définition d’un pitch : « un exercice de communication court et impactant. C’est une présentation efficace et percutante d’un projet pour convaincre en peu de temps. »
Tout est dit… ou presque !

Le conseil d’Anne :
« Ce paragraphe est important pour nous car il nous permet d’en apprendre plus sur vous, au-delà des listes à puces du CV.
Dans un premier paragraphe, décrivez-nous au travers d’une ou deux phrases le fil rouge de votre parcours professionnel et répondez aux questions suivantes : pourquoi en suis-je là aujourd’hui ? Quels sont mes atouts, comment je fais mon métier ?
Dans un second paragraphe et en quelques lignes, vous nous expliquerez l’évolution de carrière souhaitée, ce à quoi vous pouvez & souhaitez contribuer.
Le tout, « punchy et court » ! »

Ce résumé LinkedIn est une première approche vers le recruteur, elle se doit par conséquent d’être accrocheuse. Seules les trois premières lignes apparaissent (avant de devoir cliquer sur Voir plus…), soignez votre accroche et placez les bons mots clés pour que nous allions voir plus loin. Prenez votre temps pour écrire ce paragraphe. Il est en quelque sorte « la première impression » que nous nous faisons de votre personnalité en nous donnant les premiers éléments de compréhension de votre projet de carrière.

4. Montrer vos talents grâce aux bons mots-clés

Lorsque vous détaillez vos missions, mettez en avant les mots-clés associés à votre poste au travers des compétences et responsabilités essentielles mobilisées.
Quelles sont les techniques pour trouver ces bons mots-clés ?

La réponse de Rozenne :
Regardez les offres, elles vous aideront à cibler les compétences et les missions « types » que nous recherchons dans les postes.
Ce travail de détection des bons mots-clés demande une certaine rigueur et le sens du détail de votre part. Vous devrez identifier les mots-clés pertinents et liés à votre propre expérience mais aussi vous projeter dans les offres et les compétences pour le poste que vous recherchez.
Travaillez vos 3 premières lignes qui apparaissent dans la partie « Expérience » car c’est celle que nous parcourons en premier avant d’aller plus loin dans votre CV. »

Soyez synthétique et concis, ne faites pas de longues phrases car le chasseur de tête parcourt rapidement votre profil et vous pourrez développer certains points à l’oral.
Enfin, renseigner soigneusement vos compétences et les missions effectuées dans la partie expérience permettra à votre profil d’être mieux référencé lorsque nos consultants effectueront une recherche à partir de mots-clés.

5. Le bénévolat, la formation, les langues : des catégories dont l’impact n’est pas à minimiser

Ne négligez pas votre expérience en bénévolat !

Comme Caroline le souligne dans son livre : « Souvent, le bénévolat permet de rencontrer des gens différents et d’appréhender concrètement le sujet de la RSE. Une expérience bénévole peut vous ouvrir des perspectives insoupçonnées. »

Ce que vous faites en tant que bénévole montre aussi certains aspects de votre personnalité, vos valeurs et certaines compétences développées lors de ces actions.

Mettez régulièrement à jour vos formations
C’est une chance d’être sur LinkedIn, vous pouvez aller dans le détail concernant cette partie ! Plus particulièrement si vous êtes en reconversion et que vous vous êtes formés sur le sujet, il est intéressant que nos consultants le sachent.

Do you speak English? Sprechen sie Deutsch ? Hablas español ?
Ne surévaluez pas votre niveau en langues étrangères mais n’oubliez pas de les mentionner pour autant ! Nous y portons une attention particulière car il n’est pas rare que nous ayons des clients ouverts à l’international et ayant des exigences à ce sujet.

6. Les URL de votre profil, quelle importance ?

Bon à savoir
Lorsque vous créez votre profil LinkedIn, ce dernier vous attribue une URL (adresse de votre profil) par défaut, composée généralement de votre prénom, nom et de quelques chiffres. Une URL certes basique mais quelque peu complexe.
Astuces : vous pouvez la personnaliser ! Cliquez sur « Modifier le profil public et l’URL » et changez votre URL en la simplifiant (ex : prénom-nom ou nom-prénom) : en quelques clics, le tour est joué. Cela permettra un meilleur référencement sur les moteurs de recherche et de vous approprier votre URL.

Si vous êtes à l’aise et souhaitez un poste à envergure internationale, n’hésitez pas à créer votre profil en version anglaise (ou autre selon le pays ciblé). Pour cela, cliquez sur l’option « Ajouter un profil dans une autre langue ».

A noter n’oubliez pas de mettre l’ensemble des versions à jour quand vous apportez des modifications à votre profil : les deux profils doivent être parfaitement similaires !

7. Quelle est la valeur ajoutée d’un CV LinkedIn vs. un CV classique ?

En complément des points évoqués ci-dessus, Isabelle nous explique :
« Les deux documents doivent être évidemment cohérents : même date, même titre, etc mais évidemment ce n’est pas suffisant. Sur le profil LinkedIn, nous nous attendons à avoir d’autres informations qui complètent et illustrent vos expériences.
Ajoutez du contenu : un média, une présentation ou une vidéo en lien avec une mission réalisée, des articles rédigés etc. Mais attention de soigner votre approche et de ne pas en faire trop comme si vous vouliez vous survendre.
Les recommandations de votre supérieur, de vos clients ou fournisseurs nous permettent aussi de mieux vous connaître. »

8. Le petit plus : soigner et élargir son réseau

Soyez actif !
Créer et avoir un profil LinkedIn est une bonne porte d’entrée. Mais comme vous le savez LinkedIn est un réseau social, il faut donc l’entretenir.

Catherine vous livre donc quelques astuces à ce sujet :
« LinkedIn est un outil formidable, servez-vous-en ! Profitez de ce réseau social professionnel pour élargir votre propre réseau en vous connectant à d’autres personnes qui partagent des sujets communs aux vôtres. Mais attention, on n’oublie pas les bonnes manières et on soigne sa prise de contact ! Vous aurez ainsi un réseau de qualité et qui grandira petit à petit. Rien ne sert d’envoyer des invitations à tort et à travers…
Dans la même optique, après avoir rencontré quelqu’un dans le cadre professionnel, n’hésitez pas à lui envoyer une invitation Linkedin avec un message ciblé et poli.
Soigner son réseau c’est aussi avoir une activité en ligne, commenter et partager des articles et alimenter sa propre activité. Publiez régulièrement sur votre profil vous permet d’améliorer la visibilité de votre profil et crédibilise votre culture et votre expertise sur le sujet.
Nourrissez votre activité, publiez, actualisez votre profil et votre photo… En clair, faites-le vivre. »

Mettez à jour et prêtez attention à la liste d’entreprises et de personnes que vous suivez : cela montre votre ouverture d’esprit et votre curiosité.

Voici les outils pour optimiser et rendre votre profil LinkedIn plus pertinent auprès des chasseurs de tête.

Un dernier détail qui a son importance : n’oubliez pas de donner la possibilité au recruteur de vous contacter ! Vous pouvez mettre à jour ces informations dans la rubrique « Coordonnées » avec votre adresse mail personnelle, votre numéro de téléphone si vous le souhaitez etc.

Maintenant c’est à votre tour de jouer ! N’hésitez pas à prendre le temps d’aborder chacun des points évoqués car, au final, cela vous permettra de créer ou d’améliorer votre profil, de ne plus passer inaperçu et pour vous-même, d’accroître votre propre réseau professionnel.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Retour haut de page